Déclaration de Marie- Pierre Mouton, Présidente du Département de la Drôme

" La presse s’est largement faite écho des malversations présumées au Département de la Drôme sous les présidences de Didier Guillaume et Patrick Labaune.

Soyez certains que je me fais garante de la réparation du préjudice que notre Département aurait pu subir, ainsi que de la probité de chacun de ses agents. Je n’accepterai jamais qu’aucun de nos 2 800 salariés qui travaillent d’arrache-pied chaque jour pour l’ensemble de nos communes, soit touché par des pratiques inacceptables que je dénonce avec la plus grande fermeté.

Si elles devaient être confirmées par la justice, je demanderai à ce que des mesures soient prises et appliquées avec la plus grande rapidité et une sévérité sans faille. 

Le Département de la Drôme est une magnifique institution qui mérite respect et reconnaissance, plutôt que « magouille et bidouille ».

Ayez confiance en tous nos agents, en toute circonstance, en notre Majorité, en notre action et en ma détermination à faire rayonner notre département d’une manière plus juste et plus noble". 

 

Communiqué de presse (Valence, le 16 octobre 2017)

Rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion 2011-2015 du Département de la Drôme : Marie-Pierre MOUTON, Présidente du Conseil départemental de la Drôme, dénonce fermement une gestion douteuse.

Lors de ma prise de fonction en juin dernier, j’ai hérité d’une situation inacceptable dont j’ai eu connaissance à la lecture du rapport de la Chambre régionale des comptes concernant la gestion 2011-2015 placée sous les Présidences de Didier Guillaume et Patrick Labaune.

J’attends avec la plus grande vigilance et avec impatience, les conclusions judiciaires. Si les faits devaient être définitivement avérés, je les dénonce et les condamne avec la plus grande fermeté. Pour moi, la politique ce n’est ni bidouille, ni magouille.

Que chaque Drômois soit assuré que je m’appuierai point par point et strictement sur les décisions de justice pour protéger, comme je le fais chaque jour, l’intérêt de la Drôme et la juste utilisation de l’argent des Drômois.

Hier comme maire à Pierrelatte, depuis juin 2017 comme Présidente de la Drôme, je n’accepterai jamais aucune dérogation au principe de probité et d’exemplarité qui guide mon engagement politique et mon action publique quotidienne depuis toujours.

 

Dans votre agenda