Assemblée départementale

Ce rapport annuel d’activité des services de l’État dans le département est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de tracer les perspectives pour l’avenir.

Lundi 3 juillet, Eric Spitz, préfet de la Drôme a présenté le rapport d'activité des services de l’État pour l'année 2016 devant l’assemblée du Conseil départemental, lors d’une séance publique présidée par Marie-Pierre Mouton. Parmi les sujets abordés, priorité a été donnée à la sécurité des citoyens, à un service public modernisé et à l’emploi. La séance s’est poursuivie par les questions des Conseillers départementaux.

Echangeurs autoroutiers
Le préfet a confirmé que l’Arafer (Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières) avait donné un avis favorable pour l’échangeur nord, entre Tain et Chanas et que le projet avait été acté par le Conseil d’Etat, avec une réserve sur le coût de l’opération. Pour l’échangeur sud, l’avis est par contre défavorable.
Rappelant que l’avis de l’Arafer n’est que consultatif et que des études sont encore en cours, Marie-Pierre Mouton a réaffirmé la mobilisation de l’Assemblée pour ces deux projets qui doivent contribuer au développement économique et touristique du territoire.

Routes

  • Aménagement de l’échangeur des Couleures (Valence/Saint-Marcel-lès-Valence) : début des travaux efin 2019-début 2020 pour une mise en service fin 2021-début 2022
  • Réalisation de la déviation de Loriol-Livron : début des travaux août 2019 pour une mise en service fin 2021-début 2022.

Santé

  • Restructuration de la maison de retraite de Buis-les-Baronnies : le dossier est bouclé, la validation est en cours par l’Agence régionale de santé.
  • Maternité de Die : l’ancienne Ministre de la santé s’était prononcée pour un engagement à 5 ans, mais les postes de médecins restent à pourvoir.
  • Désertification médicale : un travail commun est mené avec le Département, en relation avec les facultés de médecine de Lyon. En plus d’un kit d’accueil pour les nouveaux médecins, le Département a négocié avec la faculté afin que les formations des médecins drômois souhaitant devenir maîtres de stage se déroulent dans la Drôme. 

 

 

Dans votre agenda