L'histoire du lieu

En créant ce musée en 1973, l'ancien maquisard du Vercors, Joseph La Picirella, a voulu transmettre la mémoire du maquis.

Joseph La Picirella a choisi de s’implanter à Vassieux car ce village a été durement touché par les combats de l’été 1944 ; la charge émotionnelle y est donc importante.

Le fondateur a mis en place une muséographie caractéristique des musées de la Résistance appelés «musée de première génération» (c’est-à-dire créés dès les années 1970 par d’anciens résistants sans intervention de muséographe ni fonds publics). Cette présentation était chronologique avec de denses panneaux illustrés de photographies ; s’amoncelaient de nombreux objets de la vie civile et militaire, documents, œuvres…

Le Département de la Drôme a acquis ce musée en 1999 et l’a intégralement rénové en 2010.