Expo temporaire 2016

Cette exposition temporaire est consacrée aux liaisons radio réalisées, en 1943 et 1944, entre le maquis du Vercors, les Alliés et la France Libre. Ce sujet est replacé dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, véritable «Guerre des Ondes» durant laquelle la radio revêt une importance primordiale.

Le courage des opérateurs radios clandestins

Dans le Vercors, à partir de juin 1944,  le nombre d’équipes radio augmente ; des centaines de messages sont échangés pour préparer les parachutages et informer de la situation du maquis lors de l’attaque allemande.

Cette exposition vulgarise les systèmes de codage utilisés pour cacher le contenu des messages. Elle souligne le courage de ces hommes vis à vis des risques encourus, en particulier face au repérage allemand (la « Gonio »).

Des objets d'époque rares et des outils numériques

L’exposition utilise aussi des outils numériques et expose du matériel radio d’époque (dont des pièces très rares), ainsi que nombre de documents et photographies, permettant ainsi de découvrir le quotidien de ces opérateurs qui ont fait vibrer, dans le Vercors, les ondes de la Liberté.

L’exposition a été conçue avec un spécialiste, Didier Clarençon, médecin militaire et chercheur à la retraite, radioamateur et passionné, qui a travaillé sur de nombreux fonds d’archives, en France et en Angleterre, et rencontré plusieurs anciens opérateurs du Vercors.

Un catalogue pour ne rien oublier!

Un catalogue accompagne l’exposition. Il est en vente à l’accueil du musée (9,50€)

 

Dans votre agenda