Le Département lance un « Plan Vercors »

Renforcer l’attractivité des stations, structurer une nouvelle offre touristique autour des routes vertigineuses, accélérer le désenclavement numérique, fédérer les acteurs au service d’une promotion efficace du territoire, telles sont les grandes orientations du plan d’aménagement et de développement du Vercors qui ont été présentées mardi 25 octobre aux élus du Royans-Vercors réunis par Patrick LABAUNE, Président du Conseil départemental, Laurent LANFRAY, Vice-président chargé de l’économie, du tourisme, Président de l’Agence de développement touristique, Nathalie HELMER, Conseillère départementale déléguée au numérique, Présidente du Pôle numérique, Vice-présidente d’Ardèche Drôme Numérique et Christian MORIN, Conseiller départemental du canton Vercors-Monts du Matin.

Depuis 30 ans, le Département investit massivement dans les infrastructures du Vercors au service de l’économie de ce territoire : construction du tunnel des Grands Goulets (50M€), modernisation des équipements des stations (Col de Rousset, Font d’Urle, Chaud Clapier, Herbouilly, Grand Echaillon, Vassieux en Vercors), aménagement du musée départemental de la Résistance, soutien à la réalisation d’équipements publics communaux et intercommunaux à travers l’aide aux communes… mais sans forcément soulever l’adhésion des habitants ou des élus locaux. Aujourd’hui, le Département souhaite passer à une étape nouvelle en impliquant les élus locaux dans la nouvelle politique qui leur est proposée. Celle-ci s’articule autour de 3 axes :

Une politique d’investissements forte, centrée sur le tourisme afin de développer l’emploi :
Il s’agit de renforcer l’attractivité des stations en proposant une offre plus structurée, plus adaptée à la demande, de meilleure qualité, et moins concurrentielle entre les sites gérés par le Département. Poursuite des investissements du Département avec notamment l’installation d’une luge 4 saisons (1,6M€) au col de Rousset, de 2 enneigeurs pour les espaces débutants au col de Rousset et Font d’Urle et divers autres aménagements pour un investissement global de près de 3,3 M€. Il s’agit également de structurer l’offre touristique autour de nouveaux projets phares : les routes vertigineuses du Vercors. Pour les Grands Goulets, le projet concerne la réouverture partielle de la partie haute de la route historique permettant un accès piéton, la construction d’une passerelle de type « himalayenne » entre les deux rives de la gorge en haut de la falaise, et la valorisation du hameau des Barraques afin d’optimiser l’exploitation du site. Et concernant Combe Laval, l’installation d’un  « skywalk » sur la partie haute de la route et l’aménagement de belvédères permettant le stationnement de véhicules. Un investissement de 6 M€ au total. Concernant le désenclavement numérique du territoire : téléphonie mobile, haut débit avec l’ADSL, Très Haut Débit avec la fibre, 1,5 M€ seront investis.

La recherche d’économies par une gestion mutualisée pour faire baisser les coûts de fonctionnement :
Fédérer les actions de promotion du territoire aujourd’hui éclatées entre l’Agence de Développement Touristique, le Parc Naturel Régional du Vercors, les offices de tourisme, les communes, le Département pour la valorisation de la marque « Inspiration Vercors ». Il a été proposé de transférer la gestion du stade Raphaël Poirée à la communauté de communes ; d’approfondir la réflexion avec l’Isère de gestion mutualisée bi-départementale des différentes portes d’accès d’Herbouilly, de mettre en vente différents équipements pour libérer l’initiative privée (snack de Beurre, chalet Familles et de la crèche au Col de Rousset, restaurant/location matériel sur Font d’Urle). Et enfin, d’accompagner les initiatives locales dans les sites dits « concurrentiels » tels que le Grand Echaillon pour lequel le Département a proposé d’accompagner la reprise par un opérateur privé.

Proposer un « new deal » aux acteurs locaux sous la forme d’une structure de co-pilotage qui les associe très fortement au déroulé de ces projets
Les élus se réuniront à nouveau prochainement pour évoquer la mise en œuvre de ces projets.

 

Dans votre agenda