Veille et entretien

Afin d’assurer une pratique dans les meilleures conditions possibles, le Département s’engage dans l’entretien des espaces, sites et itinéraires de sports de nature.

 

Entretien des itinéraires et du balisage

Le Département s’investit auprès des collectivités locales, des comités sportifs et associations locales pour assurer le petit entretien des sentiers (élagage, débroussaillage) et l’entretien du balisage inter poteaux pédestre, équestre et VTT. Une aide de 6€ du km est proposée aux partenaires locaux. Elle est proportionnelle au kilométrage de sentiers entretenus dans l’année.

Chaque année le Département consacre un budget d’environ 55 000€ pour l’entretien.

 

Entretien de la signalétique directionnelle et de la signalétique d’accueil

Le Département prend en charge l’entretien de la signalétique directionnelle (poteaux en bois et plaques jaunes) : mise à jour suite à des modifications d’itinéraires, remplacement des plaques et bagues cassées ou abîmées par malveillance, devenues illisibles, etc.

En 2016, 62 bagues et 122 plaques ont ainsi été changées.

Il prend aussi en charge l’entretien des aménagements spécifiques à chaque espace et site de pratique : réparation des bornes de Course d’Orientation, mise à jour des cartes, rééquipement d’un site, entretien de la signalétique d’accueil, etc.

 

Entretien des sentiers domaniaux

En partenariat avec l’ONF, le Département s’investit dans la réalisation de chantiers d’envergure en forêt domaniale (utilisation de matériel lourd). Il peut s’agir par exemple de terrassement pour renforcer l’assise d’un sentier, de la réouverture d’un sentier obstrué suite à une coulée de boue, du reprofilage d’un sentier dans des passages ravinés ou effondrés. En 2016, 4 chantiers ont été ainsi mis en œuvre.

Ces sentiers, promus par des éditions de randonnée, sont maintenant sécurisés.

Chaque année le Département consacre un budget d’environ 20 000€ pour l’entretien des sentiers domaniaux.

 

Veille

Afin de conserver le bon état des lieux de pratique sports de nature, une veille est organisée via la plateforme nationale SURICATE, sentinelle des sports de nature.

Ouverte à tous, elle permet à chacun de signaler les problèmes rencontrés lors de leur pratique.

En 2016, ce dispositif a permis de collecter dans la Drôme environ 50 alertes concernant des problèmes d’entretien, de balisage, de partage de l’espace, de sécurité. Très impliqué dans ce dispositif, le Département assure le suivi de la résolution de chaque alerte, en lien avec ses partenaires.