Cini-Chahdi, le ticket gagnant de la Drôme

Au fil des mois, le label « Terre de Jeux 2024 » prend ses marques dans la Drôme.
Après la sélection de trois sites pour devenir centres de préparation olympique et paralympique, le voilà aujourd’hui incarné par deux champions : Mathilde Cini et Hassan Chahdi.

Publié le vendredi 30 avril 2021 11:06
Mis à jour le vendredi 30 avril 2021 11:10

Espoirs tricolores des plus prometteurs, la nageuse valentinoise multi médaillée (19 titres de championne de France au compteur) et le marathonien (2h09’’14 au marathon de Valencia 2020) qui réside et s’entraîne aux environs de Montélimar, ont le regard braqué sur Tokyo 2021.

Deux athlètes de très haut niveau, que le Département de la Drôme a décidé d’accompagner et de soutenir via une subvention de 5 000 € chacun. En échange, ils seront ambassadeurs pour valoriser la Drôme « Terre de Jeux 2024 » lors d’événements grand public.

 

Ainsi, et si la situation sanitaire le permet, ils seront au rendez-vous du 23 juin, journée nationale de l’olympisme et de la première olympiade drômoise des collégiens proposée par le Département, en partenariat avec les acteurs du monde sportif.

Une manifestation que le conseiller départemental délégué au sport et à la jeunesse, souhaite à la fois festive et pédagogique : « Le sport scolaire participe à l’apprentissage de la citoyenneté, de l’égalité filles/garçons, mais aussi du goût de l’effort et du dépassement de soi. Le Département s’est toujours appliqué à donner plus de place au sport scolaire. La dynamique « Terre de Jeux » nous offre une nouvelle occasion d’encourager la pratique sportive auprès des jeunes et plus largement auprès de tous. Sans oublier notre soutien aux 32 sportifs Elites et Espoirs de la promotion 2021 du Club Drôme porté par le Comité départemental olympique et sportif de la Drôme ».

 

En savoir plus sur nos ambassadeurs Terre de Jeux 2024

 

 

La Drôme, Terre de Jeux 2024

A l’automne 2020, trois sites drômois ont reçu un avis favorable du Comité d’organisation des jeux olympiques (Cojo) pour figurer sur la liste des possibles centres de préparation aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 :

  • le stade Porchier (Romans) pour le rugby à 7
  • le dojo romanais (Romans) pour le judo
  • le complexe Vercors ( Bourg de Péage) pour le handball

 

Une sélection qui souligne la qualité de ces équipements qui pourraient accueillir des délégations sportives françaises ou étrangères pour un stage de préparation ou être base arrière pendant les jeux.

D’autres sites drômois, pour l’aviron, le volley-ball, l’escalade, l’escrime et le breaking (ou breakdance, nouvelle discipline olympique) pourraient prochainement venir compléter cette liste.

 

 

Voir aussi