Santé

Covid-19 : Équiper pour bien protéger

Distribution de masques et de surblouses aux intervenants auprès de personnes âgées et/ou handicapées : pendant la crise sanitaire, le Département renforce ses actions en direction des plus fragiles.

Publié le mardi 21 avril 2020 17:18
Mis à jour le jeudi 7 mai 2020 12:14

Depuis le début de la pandémie, les services départementaux demeurent mobilisés pour assurer la continuité des missions essentielles, en particulier celles destinées à accompagner les plus fragiles, parmi lesquels les seniors :

 

  • la plate-forme téléphonique de la Maison Départementale de l’Autonomie (04 75 79 70 09) est toujours à l’écoute des personnes âgées, personnes en situation de handicap et des familles
  • les démarches pour l’ouverture ou la reconduction des droits (APA, PCH) sont simplifiées afin d’éviter les déplacements

 

En raison de la situation inédite et du contexte de confinement généralisé, le Département de la Drôme a été amené à aller encore plus loin, en passant commande d’équipements de protection pour les personnels en établissements d’accueil et intervenants à domicile.

 

 

300 000 masques et 15 000 surblouses ont été achetés et sont en cours de distribution, comme l’a indiqué Marie-Pierre Mouton, présidente du Conseil départemental de la Drôme, lors d’un point presse mardi 21 avril 2020 à la mairie de Loriol :

« La distribution des 70 000 premiers masques a débuté hier. Ces équipements permettront d’équiper pendant au moins 3 semaines 25 établissements pour seniors hors Ehpad, 55 structures de services d’aide à domicile qui accompagnent 11 200 bénéficiaires, seniors APA ou en situation de handicap, une dizaine d’établissements de protection de l’enfance, 90  familles d’accueil et une cinquantaine d’établissements d’accueil pour personnes en situation de handicap ».

Les surblouses sont particulièrement destinées pour le suivi des personnes de retour d’hospitalisation. De son côté, l’Agence Régionale de Santé s’occupe des équipements pour le secteur sanitaire (hôpitaux, médecins de ville, infirmiers libéraux, Ehpad…).

 

 

Pour éviter l’isolement moral des seniors, le Département a équipé une douzaine d’Ehpad publics ou associatifs de tablettes numériques afin de permettre aux résidents de partager des appels vidéo avec leurs proches.

Une dotation complétée par un don de 10 tablettes de la Fondation SFR aux Ehpad gérés par le centre hospitalier de Valence (Beauvallon, Crest, Die) et par le prêt de 6 robots-ordinateurs via la Région.  

 

En lien avec les maires du territoire, un partenariat a également été mis en place avec la Gendarmerie nationale, afin que des réservistes téléphonent ou se rendent jusqu’au domicile des seniors afin que ceux-ci sachent qu’ils ne sont pas seul(e)s et peuvent si besoin demander de l’aide.  

 

Enfin, après autorisation du Premier Ministre à faire appel aux laboratoires départementaux d’analyses en complément des laboratoires privés d’analyses de biologie médicale, celui de la Drôme se tient prêt.

Le Département s’est rapproché du Préfet, de l’ARS et du centre hospitalier de Valence en vue des analyses des tests à réaliser dans le cadre du déconfinement à venir.

Le laboratoire départemental de la Drôme est en capacité d’assurer les analyses de 100 tests PCR (dans le nez) et 500 tests sérologiques (dans le sang) par jour.

Voir aussi