Économie

Filière bois : nouveau plan départemental de 3 M€

Objectifs : promouvoir la compétitivité de la filière bois locale dans le cadre d’une gestion dynamique et durable des forêts drômoises.

Riche de 355 000 ha de forêt et avec un chiffre d’affaires estimé à 206 M€, la filière forêt bois drômoise occupe une place stratégique dans l’économie locale.

« La promotion de la filière forêt-bois et la poursuite des dynamiques dans une logique territoriale s’avèrent primordiales  afin de générer davantage d’emplois et de richesses, de créer ou ramener de la valeur sur notre département » souligne la Présidente Marie-Pierre Mouton.

Aussi en 2018, le Département a voté le déploiement d’une nouvelle politique en faveur de la filière forêt-bois sur la période 2018-2022. Cette politique est dotée de 3 M€ sur 5 ans, dont 800 000 € en fonctionnement et 2 200 000 € en investissement, soit respectivement 27 pourcent de fonctionnement et 73 pourcent d’investissement.

Bois

Défini en concertation avec l’ensemble des acteurs (amont et aval de la filière), ce Plan Départemental de la Forêt et du Bois Drômois (PDFB26), comporte 4 enjeux déclinés en 16 actions :

  • rendre la forêt drômoise plus productive dans le respect de sa multifonctionnalité : accroître le potentiel forestier de la Drôme en exploitant la forêt d’aujourd’hui tout en cultivant la forêt de demain pour répondre aux exigences de la 2ème transformation et la logique des marchés,
  • développer la compétitivité de la filière bois drômoise et ses débouchés : valoriser et transformer davantage de bois local en prenant en compte les contraintes liées à la ressource présente sur le territoire pour la valoriser au mieux sur les marchés,
  • communiquer sur les enjeux de la filière bois : sensibiliser le grand public, les collectivités  et les entreprises aux enjeux économiques, environnementaux et sociétaux de la filière forêt-bois et notamment autour de la thématique de circuit-court et d’économie de proximité,
  • structurer une filière bois énergie sur les massifs de type « forêt méditerranéenne » : exploiter le bois non valorisable en bois d’œuvre ou bois de construction issu de massifs jusqu’alors non gérés.

Des actions d’ingénierie, d’animation et d’aides aux investissements sont prévues au sein de chaque axe. Les actions d’ingénierie et d’animation sont formalisées via des conventions avec l’Interprofession Fibois Ardèche Drôme, le Centre Régional de la Propriété Forestière, l’Association des Communes Forestières de la Drôme ainsi que l’Office National des Forêts.

Ce nouveau plan départemental est complémentaire au plan régional forêt-bois, et permet en outre de lever des fonds européens, et nationaux au bénéfice de la filière.

La filière forêt-bois dans la Drôme, chiffres clés

Au sein de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes et de ses 12 départements, la Drôme, riche de 355 000 ha de forêt, est l’un des territoires les plus boisés derrière l’Ardèche, avec un taux de boisement de 51 pourcent . 1 826 emplois sont recensés en 2017 au sein de la filière forêt-bois drômoise.

Avec un poids estimé à 206 millions d’euros de chiffre d’affaires, la filière forêt-bois occupe une place stratégique dans notre économie locale.
L’état des lieux économique de la filière actualisé fait ressortir les éléments clés suivants :

  • 863 entreprises (+ 25 pourcent comparé à 2010), avec un nombre de scieries maintenu et un nombre d’entreprises de travaux forestiers et d’entreprises de 2e transformation à la hausse, embauchant 1 826 salariés sur l’ensemble de la filière
  • 206 millions d’euros de chiffre d’affaires (+ pourcent comparé à 2010) , avec un doublement du chiffre d’affaires réalisé par les entreprises de l’amont (de 6 à 14.5 millions d’euros)
  • un taux de récolte de 30 pourcent de l’accroissement annuel, identique à 2010 (170 000 m3/an)
  • 61 forêts certifiées PEFC (69 036 ha) sur 198 au total contre 30 forêts certifiées PEFC en 2010.

Photos © Francis Rey, Claire Matras

Voir aussi