Déplacements

Inauguration des travaux entre Montélimar et Montboucher sur Jabron (RD 540)

Entre 2019 et début 2022, le Département de la Drôme a réalisé plusieurs aménagements sur ce tronçon, destinés à améliorer la sécurité des usagers.
Coût total : 4 M€, financés en totalité par le Département.

Publié le lundi 16 mai 2022 16:43
Mis à jour le mardi 24 mai 2022 10:20

Avec un trafic de l’ordre de 10 500 véhicules par jour (dont 3,5 % de poids lourds), la RD 540, qui relie les communes de Montélimar et Dieulefit, est un itinéraire classé en route à grande circulation.

La section de 2,2 km entre les limites d’agglomération de Montélimar et Montboucher sur Jabron constituait la dernière section à aménager sur l’itinéraire global (hors traverses d’agglomération).

Élargissement de chaussée

La chaussée de la RD 540 a été élargie à 3,5 mètres avec la création de bandes multifonctionnelles de part et d’autres des voies, permettent une circulation plus aisée des cyclistes. Les voies de circulation sont désormais séparées par un terre-plein central, interdisant les demi-tours, les dépassements et les mouvements de « tourne-à-gauche ».

Deux carrefours giratoires, aux lieux-dits Ruty et Béal, ont également été aménagés pour permettre le retournement des véhicules et l’accès aux rues perpendiculaires, notamment à la nouvelle voie de desserte de la zone artisanale de Montboucher sur Jabron.

Ces aménagements s’accompagnent de la mise en place de trottoirs pour sécuriser la circulation piétonne, notamment scolaire. Enfin, des voies en parallèle de la RD 540 ont elles aussi été créées ou réaménagées, afin de regrouper les différents accès existants à cette route.

 

Espèces protégées

Avec la présence de plusieurs espèces protégées sur ce site (grenouille rieuse, triton palmé, lézard des murailles et lézard vert), mais aussi d’autres espèces dont des oiseaux, le Département a été particulièrement vigilant à la conduite des travaux.

La collectivité a mis en place des mesures de protection en adaptant le calendrier afin de ne pas déranger les périodes de reproduction. Le chantier compte notamment la création de traversées hydrauliques sous la RD 540 pour faciliter le passage des amphibiens, 600 mètres de haies arbustives, ou encore cinq abris à reptiles (en pierres ou en bois).

Voir aussi