Déplacements

Installation de piquets anti-collision

Les collisions avec des animaux sauvages entraînent chaque année plusieurs dizaines d’accidents et de blessés dans la Drôme. L’installation de piquets réflecteurs aux abords des routes départementales peut être la solution pour prévenir de ce risque.

Publié le mardi 5 mars 2024 10:00
Mis à jour le lundi 4 mars 2024 14:10

En tant que collectivité en charge des routes départementales, le Département est particulièrement vigilant à la sécurité des usagers de la route. C’est pourquoi depuis cet automne, la collectivité expérimente avec le soutien de la Région AURA et de la Fédération départementale des chasseurs de la Drôme, l’utilisation de piquets réflecteurs anti-collision sur deux axes du sud du département particulièrement concernés : Sur la RD 133 (entre Valaurie et Allan) et sur la RD 541 (entre Valaurie et Grignan et entre Donzère et Les Granges Gontardes).

Ces piquets réflecteurs dévient la lumière des phares des véhicules dans les abords immédiats de la chaussée. La lumière réfléchie entre 80 cm et 1 m, soit la hauteur des yeux des animaux concernés (cerfs, chevreuils et sangliers), crée une barrière qui dissuade l’animal de traverser.

Si l’intérêt majeur est de modifier le comportement animal, le conducteur interpellé par ces poteaux sur les tronçons équipés est également amené à adapter sa vitesse.

Cet équipement de sécurité s’ajoute aux panneaux de signalisation annonçant un danger, déjà implantés aux abords de ces zones.

 

Voir aussi