Éducation

Quel nom pour le nouveau collège de l’Herbasse ?

L’établissement scolaire, qui ouvrira ses portes à la rentrée de janvier 2022, portera le nom d’une femme.
Aux Drômois de voter, pour choisir entre trois figures d’exception.

Publié le mardi 19 octobre 2021 08:00
Mis à jour le mercredi 17 novembre 2021 18:00

C’est une femme qui va donner son nom au nouveau collège de Saint-Donat-sur-l’Herbasse. Mais laquelle ?

Trois noms sont aujourd’hui soumis au vote des Drômois. Toutes les trois ont croisé et marqué l’Histoire, locale ou nationale. Trois femmes de courage, d’honneur et de liberté. Trois figures exemplaires pour les jeunes Drômois.

Trois destins à (re)découvrir.

 

1 – Mady CHANCEL

Marie-Louise (Mady) Chancel est originaire de Saint-Donat. Durant la Seconde Guerre, la pharmacie de son mari, Jean Chancel, devient un haut lieu de la résistance locale.

Elle participe à de nombreuses opérations et devint proche de Louis Aragon et Elsa Triolet, réfugiés à Saint-Donat puis à Dieulefit sous le nom de Lucien et Elisabeth Andrieux. Elle est décédée le 20 août 2004.

 

2 – Joséphine BAKER

Née dans le Missouri en 1906, Joséphine Baker, de son véritable nom Freda Josephine McDonald, est une artiste complète : chanteuse, danseuse, actrice et meneuse de revue.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle s’engage dans la Résistance, puis devient une figure de la lutte antiraciste et pour les droits des enfants. Elle meurt à Paris en 1975. Le 30 novembre 2021, elle sera la sixième femme, et la première femme noire, à entrer au Panthéon.

 

3 – Simone VEIL

Née Simone Jacob, la jeune fille est déportée à Auschwitz à l’âge de 16 ans. Rescapée de la Shoah, elle revient à Paris, épouse Jean Veil et entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire. Nommée ministre de la Santé en 1974, elle présente et fait adopter la loi dépénalisant le recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) connue depuis sous le nom de « loi Veil ».

Première présidente du Parlement européen (1979 – 1982), ministre d’État de 1993 à 1995, elle siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, avant d’être élue à l’Académie française en 2008. Sur décision du Président de la République, Simone Veil est entrée au Panthéon le 1er juillet 2018.

 

Quel nom pour le nouveau collège de Saint Donat ?

Voir aussi