Déplacements

Rétablissement de la continuité écologique de la rivière Drôme

Le Département va réaliser à partir de mi-mai des travaux au niveau du pont sur la Drôme, à l’entrée ouest du village de Luc-en-Diois (RD 93).

Publié le mardi 10 mai 2022 10:44
Mis à jour le mardi 10 mai 2022 10:45

L’objectif est simple : effacer le dernier seuil identifié comme infranchissable de la rivière Drôme.

Réalisés dans le cadre du programme de recolonisation piscicole de la Drôme, ces travaux vont permettrent

  • d’améliorer le franchissement piscicole de la truite et de l’anguille
  • de sécuriser le passage des canoës kayaks
  • de limiter les opérations d’entretien dans le lit de la rivière.

Installation d’une passe à poissons

La base du pont est actuellement équipée en aval d’une rampe d’une hauteur de 4,60 mètres qui ne permet pas aux espèces piscicoles de remonter le cours d’eau.

Pour y remédier, le Département va installer une passe à poissons d’une longueur de 46 mètres, avec 13 bassins successifs, pour permettre aux truites fario ou aux anguilles de remonter la rivière sur 2,5 km.

Sur le bord en rive gauche, un cheminement permettra aux kayakistes de franchir la passe à poissons à pied.

 

Pour Marie-Pierre Mouton, présidente du Conseil départemental de la Drôme, « la préservation de l’environnement est un enjeu majeur. Le maintien de la biodiversité est essentiel pour la qualité de vie de Drômois et notre santé, mais aussi pour notre attractivité touristique ».


Cette opération, d’un montant de 443 748 € est financée à parité par le Département et l’Agence de l’Eau. Les travaux sont programmés à partir de mi-mai pour une mise en service prévue au courant du mois d’août 2022.


Depuis les années 2000, de nombreuses opérations initiées par le Département de la Drôme ont été réalisées sur la rivière Drôme pour rétablir la continuité écologique : le pont des Ramières à Allex, le pont des Bateliers à Mirabel-et-Blacons/Piégros-la-Clastre, le pont de la Griotte à Die et tout dernièrement le pont à Recoubeau-Jansac.

 

Voir aussi