Solidarités

Ruban Blanc – Le Département mobilisé contre les violences faites aux femmes

Ce 25 novembre, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, retour sur les dispositifs et actions mis en œuvre par le Département.

Publié le vendredi 25 novembre 2022 08:00
Mis à jour le vendredi 25 novembre 2022 09:01

Avec 122 féminicides en 2021, une femme décède tous les deux jours et demi sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint en France.

L’opération Ruban Blanc qui se déroule actuellement a pour but de prendre conscience de cette réalité et faire changer les mentalités. C’est également l’occasion de rappeler les dispositifs mis en place par le Conseil départemental pour intervenir d’urgence et sensibiliser aux violences faites aux femmes.

Depuis plus de 30 ans, l’opération Ruban Blanc vise à sensibiliser le public face aux violences faites aux femmes. Si dans la Drôme la campagne est portée par un collectif, dans le cadre de ses compétences sociales, le Conseil départemental est mobilisé au quotidien contre ce fléau.

Un collectif pour faire changer les mentalités

Dans la Drôme, la campagne 2022 est coordonnée par l’association REMAID (Réconfort, écoute, médiation, aide, information sur les droits). Le Conseil Départemental a rejoint le comité de pilotage de la démarche, composé de 210 partenaires, afin de s’impliquer dans le cadre d’actions structurantes portées en partenariat avec les partenaires (institutions, collectivités, associations).

Des sachets d’emballage imprimés avec un «violentomètre», un outil de sensibilisation spécialement conçu pour prendre conscience d’éventuelles violences, ont ainsi été imprimés et distribués dans les boulangeries et les pharmacies drômoises cette année.

Interventions d’urgence

Tout au long de l’année, les Centre médico-sociaux du Département (CMS) accompagnent les femmes victimes de violence dans leurs démarches. Le Département finance ou est associé à des dispositifs spécifiquement destinés aux femmes victimes de violences dont :

  • les accueillants sociaux en gendarmerie qui facilitent la prise en charge des victimes par les services sociaux lors d’intervention des forces de l’ordre à domicile à hauteur de 40 000€ par an,
  • un soutien direct à l’association REMAID pour l’accompagnement des victimes,
  • de la médiation familiale portée par l’association AEMF (Accueil, écoute, médiation familiale) pour améliorer les relations au sein du couple et prévenir les violences,
  • un accueil citoyen qui permet le logement en urgence et en famille des femmes victimes de violences depuis 2019.

Sensibilisation

Les Centres de santé sexuelle du Département (CSS) œuvrent dans le champ de la prévention et de l’accompagnement, avec une attention particulière portée à la prévention des violences faites aux femmes et sexistes.

  • sur le plan personnel, des consultations médicales et des entretiens avec la conseillère conjugale et familiale sont possibles, ainsi qu’un accompagnement aux personnes et aux couples,
  • sur le plan collectif, des animations sont organisées avec le public scolaire ou en insertion. En 2021, les CSS ont permis d’informer plus de 700 personnes en 69 séances,
  • des actions sont également conduites dans les collèges (à partir de la 4ème) et dans les lycées, pour présenter les CSS et sensibiliser à la sexualité et à l’égalité hommes-femmes. Pendant l’année scolaire 2021/2022, les CSS ont réalisé 93 séances avec 749 élèves.

 

Plus d’informations sur l’opération Ruban blanc dans la Drôme sur la page Facebook du Ruban Blanc Drôme.

Besoin d’aide ? Appelez le 3919 : numéro gratuit et anonyme, accessible 24h sur 24, 7 jours sur 7.

Voir aussi