Exposition

Journées européennes du patrimoine – Exposition PLAY PLAY PLAY – William Klein

Le Musée d’art contemporain de Montélimar présente,
pour la première fois en France depuis la disparition de
l’artiste, une exposition rétrospective dédiée à William Klein
(New York 1926 – Paris 2022) du 29 juin 2024 au 6 janvier
2025.

Journées européennes du patrimoine – Exposition  PLAY PLAY PLAY – William Klein
du 21/09/2024 10:00 au 22/09/2024 18:00

Place Provence 26200 Montélimar Tél. 04 75 53 79 24

Gratuit pour les visiteurs

Le Musée d’art contemporain de Montélimar présente,
pour la première fois en France depuis la disparition de
l’artiste, une exposition rétrospective dédiée à William Klein
(New York 1926 – Paris 2022) du 29 juin 2024 au 6 janvier
2025. Intitulée PLAY PLAY PLAY, elle réunit plus de cent
cinquante oeuvres : tirages d’époque, impressions grand
format, documents d’archives, livres, extraits de films, elle
présente William Klein peintre, photographe et cinéaste.
Cette exposition invite à suivre l’artiste sur les terrains
artistiques, médiatiques, politiques qu’il a arpentés pendant
plus de cinquante ans et sur lesquels il n’a cessé de
remettre en jeu les modes de représentations.
Le parcours engage le spectateur d’aujourd’hui à (re)vivre,
au gré des mouvements et regards des enfants romains et
tokyoïtes ou du géant Ali, un siècle marqué -pour le meilleur
et pour le pire- par l’emprise de l’image médiatique, et
invite à apprécier la résonance contemporaine de l’oeuvre
léguée. William Klein est venu à Montélimar en 1985 à la suite de
l’invitation d’une association  » La photographie à Grignan « .
Il y est resté une semaine et avait beaucoup apprécié
la Drôme provençale. Son travail et celui de son épouse Jeanne Klein avaient été exposés au musée de Grignan, au
château des Adhémar à Montélimar, à la galerie Angle à
Saint-Paul-Trois-Châteaux et au cinéma Utopia à Bollène.
Ce fut l’occasion d’une rencontre avec l’écrivain Philippe
Jaccottet et le sérigraphe Jean-Paul Thalmann, avec qui
il a créé des sérigraphies de ses peintures.
La présentation d’une exposition rétrospective, un an et demi
après son décès et 40 ans après sa première rencontre
avec le territoire, est une nouvelle histoire qui se dessine
entre son oeuvre, la Drôme Provençale et Montélimar.