Budget complémentaire

Sous la présidence Marie-Pierre Mouton, l’Assemblée départementale s’est réunie le 12 novembre pour le vote de sa 2e décision modificative (DM2). Une étape budgétaire qui permet de procéder à l’ajustement des lignes budgétaires au regard de la réalité des opérations menées tout au long de l’année. Lors de la séance, les élus ont voté de nouveaux investissements d’un montant global de 13 M€.

Les inscriptions nouvelles à retenir :

  • Voirie : + 500 000 € sur l’enveloppe provision des dégâts d’orages ; + 2 750 000 € en prévision de divers travaux de revêtement et réparations du réseau routier ;  + 11 160 000 € dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région pour la déviation de Livron Loriol ; + 700 000 € pour la poursuite des études de l’opération d’aménagement de l’échangeur des Couleures
  • Assainissement communes rurales : + 1 M€ pour des travaux réalisés dans le cadre de mandats de maîtrise d’ouvrage déléguée
  • Soutien aux industries agroalimentaires (105 000 €)
  • Financement d’actions en faveur de la filière « plantes à parfum, aromatiques et médicinales » menées avec la Région (60 000 €)

Les crédits de paiement s’élèvent à 2,3 M€ dont l’inscription d’1,2 M€ en vue d’éventuelles mises en jeu de garanties d’emprunt pour le pôle Ecotox.

A l’issue du vote de la DM2, le budget 2018 du Département s’élève à 727 600 000 € en mouvements réels.

Solidarité avec les Audois
Lors de cette séance, en signe de solidarité l’Assemblée a accordé une aide exceptionnelle de 30 000 € au département de l’Aude qui a connu dans la nuit du 15 au 16 octobre 2018 d’importantes inondations.

Pour un retour durable à l’emploi
Les élus ont également validé le nouveau Plan départemental d’insertion vers l’emploi (2019-2022). Le PDIE constitue la pierre angulaire de la stratégie départementale à destination des personnes éloignées de l’emploi et notamment des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) et des jeunes en difficultés d’insertion sociale et professionnelle. L’élaboration du plan s’est opérée sous le signe de la co-construction, les acteurs de l’action sociale et de l’insertion professionnelle se sont mobilisés dans le cadre d’ateliers territoriaux  pour réfléchir ensemble à de nouvelles pistes d’actions.
Le nouveau PDIE se décline en 5 axes stratégiques autour d'un retour durable vers l'emploi :

  • dynamiser l’accompagnement des bénéficiaires du RSA pour un appui plus global, personnalisé et efficace pour un retour à l’emploi,
  • favoriser les trajectoires d’insertion rapides et simplifiées vers l’emploi,
  • renforcer massivement les opportunités d’accès à l’emploi pour les publics en insertion,
  • prévenir au mieux les entrées en parcours d’insertion,
  • animer et dynamiser les relations partenariales pour une synergie d’actions.

 

Dans votre agenda