L’eau

L’eau

L’observatoire de l’eau

Connaître l’état de la ressource en eau pour préserver sa qualité et en disposer en quantité suffisante tout en préservant les milieux est essentiel. En 2009, le Département a créé un Observatoire de l’eau.

Dans ce cadre, deux réseaux de surveillance ont été mis en place :

  • les eaux souterraines pour un suivi quantitatif
  • les cours d’eau pour un suivi qualitatif

Le suivi du niveau des nappes permet de contribuer à une meilleure connaissance de l’état des ressources en eau de la Drôme.

Le suivi de l’état quantitatif est aujourd’hui primordial alors que les ressources en eau de la Drôme sont parfois en tension du fait, entre autres, du changement climatique.

SAGE Bas Dauphiné – Plaine de Valence

Le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) du Bas Dauphiné et de la plaine de Valence a pour objectif de satisfaire les besoins en eau de tous, sans porter atteinte irréversible à l’environnement.

Il couvre 136 communes : 97 dans la Drôme et 39 en Isère.

sagedauphine-valence.fr

Assises Drômoises de l’eau

Comme l’ensemble de la France, le département de la Drôme subit fortement les effets du changement climatique, avec en particulier les épisodes de sécheresse, répétés et plus marqués ces dernières années. Ces évènements conduisent à des situations de tension sur la ressource en eau pour tous ses usagers, et de dégradation des milieux naturels et des écosystèmes. Une situation qui impose une prise de conscience collective et une vision partagée pour éviter les conflits d’usages.
La démarche de dialogue territorial initiée par la Préfecture, le Département et l’agence de l’eau a pour objectif de dépasser les postures de concurrence entre usages et acteurs afin d’esquisser une nouvelle gestion davantage partagée de l’eau, et initier une tradition de rencontres.

Les étapes de la démarche

La 1ère session des 1res Assises Drômoises de l’eau

Le 1er décembre 2023 se sont déroulées les premières assises drômoises de l’eau à Upie. Cette 1ʳᵉ session a lancé la démarche de dialogue territorial engagée par la Préfecture, le Département et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, fondée sur l’échange libre et constructif des différentes parties-prenantes.
Elles ont permis de réunir environ 250 personnes venant de tous horizons : élus, techniciens, usagers, acteurs de l’aménagement du territoire, acteurs économiques (industriels, agriculteurs, gestionnaires de site touristiques, etc) mais aussi associations d’usagers de l’eau.
Cette session avait pour objectifs de :

  • Créer du dialogue entre acteurs territoriaux et parvenir à installer une dynamique de réseau ;
  • Faire réagir les acteurs et recueillir leurs paroles et contributions ;
  • Identifier les thématiques et problématiques-clés mises en avant spontanément par les acteurs ;
  • Impulser et inciter les acteurs à se mobiliser dans les suites de la démarche.

À la suite d’un temps d’introduction en plénière, les participants ont été répartis en 3 groupes, tous types d’acteurs confondus. Ces 3 groupes ont chacun suivi un parcours varié et progressif, visant à les faire enrichir successivement les enjeux, les priorités et les actions à mettre en œuvre sur les 3 thématiques suivantes :

  • Atelier A : « Préservons la ressource en eau »
  • Atelier B : « Accompagnons l’économie du territoire face au manque d’eau »
  • Atelier C : « Aménageons nos territoires en fonction de la ressource en eau »

Chacune des séquences a été introduite par des témoignages, afin de porter à leur connaissance des initiatives innovantes et inspirantes menées sur le territoire. S’en sont suivis des temps de travail en sous-groupes leur permettant de s’exprimer et d’esquisser une vision commune.

A télécharger

Les ateliers thématiques

Afin de poursuivre la réflexion et la participation collective engagée lors de la première session, 4 ateliers thématiques Eau suivants sont prévus :

  • Le 15 février matin : Comment optimiser ou changer les pratiques pour consommer moins d’eau ?
    Sobriété des usages, REUSE, optimisation des prélèvements, infiltration & recharge de nappes, stockage, eaux pluviales…

  • Le 15 février après-midi : Comment s’organiser pour décider et atteindre les objectifs ?
    Implication des habitants, échelles de gouvernance, représentation des usagers.

  • Le 5 mars matin : Comment adapter nos territoires et engager les transitions : continuité ou rupture ?
    Approche intégrée de la gestion de l’eau dans l’aménagement et le développement du territoire, dans les volets touristique, agricole ou industriel.
    Préservation des milieux aquatiques, de la nature et des paysages.
    Prévention des risques naturels.

  • Le 5 mars après-midi : Comment mobiliser, encourager et accompagner ?
    Connaissance, sensibilisation, communication, animation, soutien aux acteurs.

A télécharger

La 2ème session des 1res Assises Drômoises de l’eau

Cette 2e session aura vocation à restituer et partager l’ensemble du travail réalisé dans le cadre de ce dialogue territorial.
Elle aura lieu le 12 avril 2024 matin.

Dans la même rubrique