Cinéma d’animation

Le Fonds de soutien pour le cinéma d’animation s’élève cette année à 300 000 € contre 150 000 € en 2017. 12 projets ont été retenus par un comité de lecture composé d’experts indépendants.

Vendredi 14 décembre, à La Cartoucherie (Bourg-lès-Valence), Fabien Limonta, vice-président du Conseil départemental en charge de la culture et Jacques Bonnemayre, vice-président développement économique de Valence Romans Agglo ont présenté les 12 projets lauréats 2018 du fonds de soutien au cinéma d’animation.
Une enveloppe de 300 000 €, multipliée par deux par rapport au montant 2017, qui souligne tout l’intérêt porté par le Département et l’Agglo à secteur d’excellence. Le Département abonde à hauteur de 130 000 €, l’Agglo de 70 000 € et le Centre National du Cinéma et de l’Image animée (CNC) pour 100 000 €.

Ce soutien vient encourager la création artistique et l’émergence de nouveaux talents sur le territoire. Il accompagne le développement de projets porteurs d’innovation visant une haute qualité artistique. Il est générateur de retombées économiques, et de créations d’emplois qualifiés pour le territoire.

12 projets ont été retenus par un comité de lecture composé d’experts indépendants. De la série au court métrage, dans des registres drôles, dramatiques, pédagogiques, fantasques, hybrides, réalistes, virtuels, … ces productions talentueuses prendront place dans tous les médias : petits écrans, salles de cinéma, réseaux sociaux.

Les 12 projets sélectionnés

  • Selfish (Kazak production), une série sur nos addictions numériques de Nicolas Trotignon, Mathieu Venerie
  • Kidnapping à Vostock (production Les Astronautes), un court-métrage en réalité virtuelle de Jean Bouthors et Titouan Bordeau
  • Chien pourri (production Dandelooo), une série adaptée des albums à succès de Colas Gutman et Marc Boutavant, qui présente les aventures comiques et trépidantes d’un chien marginal et d’un chat aplati.
  • Pompon l’ours (production Supamonks), une série sur l’Extra et l’Ordinaire, pour les 6-10 ans, réalisée par Mathieu Gaillard et adaptée de l’œuvre de Benjamin Chaud, un auteur drômois
  • Le tigre et son maitre (production Les Films du nord), un conte traditionnel chinois plein d’humour et de délicatesse réalisé par Fabrice Luang-Vija, césar du court métrage d’animation 2017
  • L’étrange collection (production Folimage), une série de 6 court-métrages adaptés de la littérature horrifique dirigés par le réalisateur IzuTroin
  • Vercors (production Les Astronautes), un court métrage inspiré des résistants du Vercors de Lyonel Charmette
  • Tufo (production Les contes modernes), un spécial TV sur la mafia italienne de Victoria Musci 
  • La vie de château (production Films grand huit),  récit du deuil après les attentats de 2015 pour une petite fille pleine de vie réalisé par Nathaniel H’limi & Clémence Madeleine-Perdrillat 
  • Doppleganger, en avant le futur ! (production Amopix), une série fantasque sur le monde rural américain de Louise Cailliez 
  • Tricotown (Andarta Pictures), une série hybride mettant en scène des personnages en crochet, les amigouroumis
  • Lionceau et les lucioles (Girelle production), une série musicale destinée aux tous petits réalisée par Eloic Gimenez 
     

 

Dans votre agenda