Cinéma d’animation

Pour la troisième saison ce n’est pas moins de 300 000 € répartis entre le Département de la Drôme (130 000 €) et Valence-Romans Agglo (70 000 €) qui sont attribués avec ce fonds de soutien, à 12 nouvelles productions :

  • Kidnapping à Vostok (Les Astronautes),
  • Tufo (les Contes modernes et Show Lab),
  • Le tigre et son maître (Les films du Nord et La boite production),
  • Vercors (Les Astronautes),
  • Chien pourri (Dandelooo et Folivari),
  • Tricotown (Andarta pictures),
  • Doppelgänger, en avant le futur (Amopix),
  • Pompom ours (Supamonks),
  • La vie de château (Films grand huit),
  • Lionceau et les lucioles (Girelle production)
  • L’étrange collection (Folimage)
  • Selfisch (Kazak Productions).

Autant de films qui bénéficient depuis cette année d’un soutien financier supplémentaire du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) de 100 000 €.

Filière d’excellence
De quoi favoriser la création d’œuvres d’animation, développer et consolider le tissu professionnel de la filière, encourager l’implantation de nouveaux acteurs sur le territoire drômois et les inciter à élaborer des projets porteurs d’innovations artistiques et numériques.
Une filière d’excellence promise à un bel avenir et génératrice de retombées économiques attrayantes quand on sait que les huit projets de la session 2017 ont généré une centaine d’emplois et 2 351 063 € de retombées, soit 16 € pour 1 € investi.
Un fonds de soutien très présent lors du marché international du film d’animation d’Annecy (Mifa) et qui a déjà permis l’appui à quatorze projets issus des studios de la Cartoucherie (six en 2016 et huit en 2017). Et dans les allées de cet événement incontournable de l’industrie du cinéma d’animation, la Drôme fut particulièrement bien représentée lors de sa première participation, en juin 2018. Et c’est d’ailleurs sans rougir qu’elle a pris place au milieu des innombrables acteurs de cette filière, 800 exposants venus du monde entier répartis sur plus de 7 000 m2 ponctués de chapiteaux et d’espaces rencontre.
L’occasion pour plusieurs studios drômois de présenter leurs productions comme Le chat qui pleure (Folimage), Tour (Contes modernes) et Egg de Martina Scarpelli (Miyu productions) couronné à cette occasion par le prix de la 1ère œuvre Jean-Luc Xiberras. Associé au stand Imaginove Cluster industrie créative Auvergne Rhône-Alpes qui a pour vocation l’accompagnement des entreprises innovantes notamment dans l’audiovisuel, le Département de la Drôme a profité de ce rendez-vous pour présenter avec Valence Romans Agglo le fonds de soutien en faveur du cinéma d’animation. Largement convoité dans l’Hexagone, il illustre parfaitement la synergie possible entre excellence artistique, dynamisme économique et créativité numérique.


Les chiffres à retenir
130 000 € investis par le Département pour le fonds de soutien en 2018
25 projets soutenus depuis 3 ans

© Le tigre et son maître – Les films du Nord et La boite production

 

Dans votre agenda