La Drôme prend son envol

A quelques minutes du centre-ville de Valence, la piste d’atterrissage déroule son long ruban d’asphalte. L’aérogare et la tour de contrôle ont une vue imprenable sur le Vercors, ce qui ne manque jamais d’interpeller les voyageurs , parmi lesquels des personnalités pourtant habituées à beaucoup voyager. Car dans la vie de l’aéroport drômois, l’accueil VIP est coutumier, même si la clientèle habituelle est plutôt constituée de chefs d’entreprises.

Aviation d’affaires
Propriétaire du site, le Département y a réalisé plus de 10 M€ d’investissements. Sa gestion est assurée par un syndicat mixte, réunissant le Conseil départemental, la Chambre de commerce et de l'industrie (CCI) et Valence Romans Agglo.
Objectif : devenir la place forte de l’aviation d’affaires de Rhône-Alpes Sud. Le potentiel et la demande sont là. Pour répondre à cette attente, mais aussi renforcer l’attractivité économique et touristique du territoire, l’aéroport a adapté ses infrastructures et son fonctionnement pour offrir un outil performant, ajusté aux besoins des PME : normes internationales de sécurité, accueil des vols 24h/24 et 7j/7, services d’escales haut de gamme. Et pour faire décoller les affaires au niveau international, une demande pour un point de passage frontalier (PPF) autorisant le trafic aérien hors espace Schengen est en cours.

Le site regroupe 360 emplois répartis entre l’aéroport, sept PME dédiées à l’aéronautique, le Gamstat (Groupement aéromobilité de l’armée de terre) et une base Pélicandrome (sécurité civile) pour la lutte contre les feux de forêts.

 


 

A lire aussi

Dans votre agenda