Rentrée des collèges (#4)

Sur 31 collèges publics drômois, 30 possèdent un service de restauration en propre.
Pionnier de l’introduction de produits bio et locaux dans la restauration scolaire, le Département de la Drôme a engagé une démarche de labellisation Ecocert « En cuisine : +bio, +local, +sain, +durable ».
Aujourd’hui, les trois-quarts des établissements sont classés en niveau 2 soit plus de 30% de denrées issues de l’agriculture biologique. Fin 2018, tous les collèges atteindront ce niveau.
A savoir : 35% des achats de denrées sont réalisés en circuits courts, ce qui représente 1M€ pour l’économie locale.

Selfs Zéro Gaspil’®
Le Département s’est engagé à réduire drastiquement les déchets alimentaires en transformant ses 31 restaurants en selfs participatifs Zéro Gaspil’®. Les lignes de selfs traditionnelles sont supprimées au profit d’îlots de distribution, permettant à l’élève de se servir lui-même, selon son appétit, de l’entrée et de l’accompagnement du plat chaud.
Grâce à ce système, les déchets sont descendus à 30 gr par demi-pensionnaires (moyenne nationale 167 gr), soit un total de 164 000 tonnes/an d’économies. Un gain éthique, écologique et financier (492 000 €/an) réaffecté à l’achat de denrées locales, bio et de qualité.
Une seconde tranche de travaux pour la mise en place des selfs participatifs est lancée cet automne pour un montant de 600 000 €. 10 nouveaux collèges seront équipés : Daniel Faucher (Loriol), André Malraux (Romans), Benjamin Malossane (Saint-Jean-en-Royans), Denis Brunet (Saint-Sorlin-en-Valloire), Gérard Gaud (Bourg-lès-Valence), Jean Monnet (Bourg de Péage), Joseph Bédier (Grand-Serre), Revesz-Long (Crest), Lis Isclo d’Or (Pierrelatte), Jean Zay (Valence).
Une autre tranche permettra de finaliser ce déploiement d’ici fin 2019.

 

Dans votre agenda