Éducation

Plus de bio pour des collégiens bien dans leur assiette !

Gage de qualité et d’excellence, trois restaurants de collèges publics drômois obtiennent le label « En cuisine » niveau 3.

Ces 3 carottes, c’est un peu leurs 3 étoiles Michelin à eux.

Jeudi 12 septembre 2019, Marie-Pierre Mouton, présidente du Département et Véronique Pugeat, vice-présidente chargée de l’éducation ont remis le label « En cuisine, niveau 3 carottes » aux équipes de restauration des collèges Paul Valéry de Valence, Jean Monnet de Bourg de Péage et André Malraux de Romans.

Délivrée par l’organisme de contrôle Ecocert, cette distinction est un gage de qualité : 50 % bio, au moins 10 composantes bio et locales par mois avec plus de céréales, produits issus du commerce équitable achetés en circuits courts, un menu végétarien par semaine, actions éducatives portant sur la nutrition, le tri ou le compostage.

C’est aussi une reconnaissance de l’engagement quotidien du personnel à faire évoluer la restauration scolaire vers un véritable apprentissage du goût et d’une alimentation équilibrée aux collégiens.

« Il est nécessaire, soulignaient les élues, d’apprendre aux enfants à bien manger dès le plus jeune âge, à l’école, comme ils apprennent à lire et à compter ».

 

Pour le Département, ce label vient souligner une exigence déjà ancienne pour une restauration collective de qualité.

Après l’opération « Manger mieux, manger bio » et la mise en œuvre de la plate-forme de commande Agrilocal (approvisionnement en produits locaux, bio et de saison), la Drôme a été la toute première collectivité départementale à inscrire toutes les cuisines des collèges publics en production autonome dans la démarche « En cuisine », qui impose un cahier des charges rigoureux : + bio + local + sain + durable.

Aujourd’hui tous les restaurants des collèges publics drômois sont labellisés niveau 1, 2 ou 3. L’objectif du Département est de tous les amener au plus haut niveau.

Voir aussi