Emploi et insertion

Le RSA est une aide financière ponctuelle destinée aux personnes ayant peu ou pas de ressources. C’est un dispositif d’accompagnement personnalisé permettant de lutter contre l’exclusion des personnes sans activité et pour faciliter le retour vers l’emploi.

Si le RSA ouvre certains droits (insertion, santé, tarifications spéciales…) soumis à condition, il implique aussi des engagements de la part des allocataires, dont celui d’être acteur de son avenir.

 

Si vous remplissez les conditions nécessaires pour bénéficier du RSA, vous pouvez déposer directement votre dossier sur le site de la CAF ou de la MSA.

Avec les Structures d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE), le Département permet à des personnes sans emploi de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion.

Pour intégrer une de ces structures, il faut répondre aux offres d’emploi diffusées par Pôle emploi ou les organismes en charge de l’accompagnement des bénéficiaires du RSA.

Le Plan Départemental d’Insertion vers l’Emploi (PDIE) organise la politique d’accompagnement social et professionnel, et mobilise acteurs et dispositifs qui favorisent l’insertion professionnelle des publics vulnérables.

Il regroupe également toute l’offre d’insertion par l’emploi. Chaque année, des appels à projets sont publiés sur notre site.

 

Le Contrat Unique d’Insertion (CUI) associe formation et/ou accompagnement professionnel pour son bénéficiaire et aide financière pour l’employeur.

Il vise à faciliter l’embauche des personnes ayant des difficultés à trouver un emploi. Le Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CUI-CAE) s’adresse au secteur non marchand.

En savoir plus sur le CUI

 

Ces nouveaux « contrats aidés » se matérialisent par un CDD initial de 9 à 12 mois renouvelable dans la limite de 24 mois, conclu entre un employeur et un salarié.

Le Département attribue une aide à l’insertion professionnelle. La durée minimale hebdomadaire du travail est de 20 heures. La rémunération du salarié ne peut pas être inférieure au SMIC horaire (9.88 € au 01/01/2018).

 

Les employeurs éligibles peuvent bénéficier d’une prise en charge de l’État avec un cofinancement du Département à hauteur de 60% pour l’embauche de publics bénéficiaires du RSA.

Pour concrétiser un projet de contrats aidés dans un Parcours Emploi compétences, il est nécessaire de contacter l’agence Pôle Emploi de votre secteur.

Par ailleurs, vous pouvez également consulter la circulaire du 11 janvier 2018 ainsi que l’arrêté préfectoral régional sur le site www.travail-emploi.fr.

 

Besoin d’aide pour votre projet ?

Contact au Département de la Drôme

Florane Baffert-Diakite, service Développement Economique et Insertion

04 75 79 70 57 fbaffert-diakite@ladrome.fr

Vous avez entre 18 et 25 ans, et êtes bénéficiaire du RSA en démarche d’insertion ? Vous pouvez sans doute bénéficier du « Pack retour à l’emploi » mis en place par le Département.

Il se décompose en deux aides financières soumises à conditions :

  • L’allocation insertion pour les bénéficiaires du RSA : cette aide financière ponctuelle peut vous être accordée pour réaliser un projet professionnel ou une formation.

Pour en bénéficier, vous devrez signer un contrat d’engagement réciproque validé par l’instance territoriale compétente ou un projet personnalisé d’accès à l’emploi actualisé (PPAE) par le biais de Pôle emploi.

  • Le Fonds d’aides au Jeunes (FAJ) pour les 18/25 ans : une aide financière ponctuelle accordée pour la réalisation d’un projet professionnel, une formation ou pour un secours temporaire face à des besoins urgents d’aide à la subsistance.

Pour solliciter ces fonds, il convient de vous rapprocher de votre référent unique ou de votre conseiller.

Le Fonds social européen (FSE) est un instrument financier de la politique de cohésion européenne. Il a pour vocation d’aider les personnes à trouver des emplois de meilleure qualité et d’offrir des perspectives professionnelles plus équitables à tous les citoyens de l’Union européenne.

En savoir plus sur le FSE

En France, pour la période 2014-2020, le FSE représente 6,03 milliards d’€. Cette enveloppe est gérée à 35 % par les Conseils régionaux, et à 65% par l’Etat (DGEFP) qui a délégué aux Conseils départementaux, qui le souhaitaient, la gestion des mesures d’inclusion.

Sur la période 2018-2020, le Conseil départemental de la Drôme dispose d’une subvention d’un montant de 5 626 309 € à mettre au profit d’actions en faveur de l’insertion sur le territoire drômois.

Vous avez un projet et souhaitez savoir s’il peut bénéficier d’une aide FSE ?
Contacts au Département de la Drôme
Marion KACED, gestionnaire de programmes européens
04 75 79 69 81 – mkaced(at)ladrome.fr
Radya SAHLI, gestionnaire FSE
04 75 79 69 82 – rsahli(at)ladrome.fr

       

Dans la même rubrique